/ lifestyle·Non classé

Le Nettoyage de Printemps: Mettre à profit le temps passé à la maison pour désencombrer.

Pour ceux et celles qui en ont la possibilité, pourquoi ne pas profiter de ce temps qui nous est imposé à la maison pour donner à celle-ci un petit coup de frais et faire circuler les énergies?

Dans un article précédent sur le Feng Shui, nous avons vu l’importance d’avoir une bonne circulation du Qi dans son intérieur pour une vie harmonieuse. Avant de se lancer dans une étude poussée par un Maître Feng Shui, il est parfois bon de commencer par désencombrer son intérieur pour écarter tous les obstacles à la circulation du Qi.

Le principe est simple: il faut éviter que le Qi ne stagne dans votre maison. On reconnaît un Qi stagnant par l’impression de désordre, de poussière, de lourdeur, d’encombrement, ou un endroit difficilement accessible.

Imaginez un courant d’air: c’est le Qi. Celui-ci doit pouvoir entrer par chaque porte et en sortir en parcourant les pièces de manière fluide , sans obstacle et sans lui donner l’occasion de s’accumuler dans les angles des pièces.

À gauche: une disposition désordonnée ralentira la circulation du Qi.
À droite: une disposition soigneuse permet au Qi de se déplacer de manière fluide.

1/ Le grand nettoyage

Le grand nettoyage constitue la première étape, sauf si votre maison est trop encombrée pour le faire correctement… dans ce cas procédez d’abord à un rangement partiel!

  • On aère! Renouveler l’air de la maison tous les jours, c’est la base pour un environnement sain. On ouvre les fenêtres en grand, et on respire profondément.
  • Les poussières: Il est temps de faire re-circuler le Qi: On déplace tous les meubles, tous les objets et on dépoussière chaque recoin.
  • Le linge de maison: J’entends par là les housses de coussins décoratifs, les plaids, les napperons, les rideaux, les housses de canapé… on met tout en machine à laver, ou si non adapté: on les secoue et on leur faire prendre l’air et le soleil quelques heures.
  • Les plantes: On les entretiens (enlever les feuilles mortes, les arroser, mettre de l’engrais, laver les feuilles à l’eau, ajouter du terreau) et on se débarrasse des plantes (vraiment) mortes.
  • Le nettoyage général: Les sols, les portes d’armoires, les poignées, les interrupteurs, les vitres…
  • Prémices du désencombrement: Si lors du grand nettoyage vous tombez sur des objets inutiles, qui ne vous plaisent plus ou même cassés, mettez-les tout de suite de côté dans une caisse… on s’en occupera plus tard, ne nous dispersons pas!

On assainit l’air avec les huiles essentielles.

Et plus particulièrement l’Eucalyptus radiata ssp. radiata, très intéressant en période hivernale pour l’assainissement de l’air des habitations. Pour profiter des bienfaits de la diffusion sans brûler l’huile, il est recommandé d’utiliser un diffuseur par nébulisation.

Voilà, on se sent déjà mieux, et on s’octroie un bon moment de détente… car demain on passe réellement aux choses sérieuses 🙂

2/ Le désencombrement

Tout comme notre corps peut être encombré par des toxines et engendrer des pathologies, le désordre dans la maison est synonyme d’énergies bloquées.

Nous avons tous, pour la plupart, tendance à accumuler les choses et à acheter toujours plus pour combler nos vides (vides intérieurs et extérieurs). Le désencombrement est un processus long et parfois une thérapie à lui seul, mais il est essentiel pour la création d’une maison harmonieuse.

Dans un précédent article sur le livre La magie du rangement de Marie Kondo, on a pu voir que le point essentiel à retenir est qu’en décidant de nettoyer, réorganiser et jeter le superflu, on permet à notre cerveau de se libérer l’esprit afin de repartir sur de nouvelles bases.

Devant l’ampleur du travail et l’ayant expérimenté, je conseillerais (contrairement à ce que conseille Marie Konde) de procéder pièce par pièce, afin de constater des résultats dès le premier jour, et de ne pas vivre dans une maison sens dessus dessous durant toute la période de tri (car cela va prendre plusieurs jours, ne rêvez pas…). Et surtout de rester motivé!

Les règles à respecter pour rester centré:

Durant le tri, il est important de séparer les objets en trois catégories pour bien distinguer les objets à jeter de ceux qui ne vous conviennent simplement plus.

Premier tas: les éléments à jeter (périmés, cassés…): direction le sac poubelle.

Deuxième tas: les choses que l’on n’utilise plus (crèmes ou produits de maquillage encore bons, denrées alimentaires qui traînent depuis des mois…) et qui pourront faire plaisir à quelqu’un d’autre.

Troisième tas: les objets que l’on a payés un peu (trop) cher et que l’on garde uniquement pour cette raison… direction vente en ligne ou magasins de seconde main.

Il sera ainsi plus facile de trier sans culpabiliser. La règle d’or: lorsque vous tenez un objet, pensez « est-ce qu’il m’est encore utile? » mais surtout pas « le pauvre il est nickel, c’est bête de s’en défaire » !

* La salle de bain et les toilettes

Souvent les plus petites pièces de la maison, on commence par le plus facile…

  • Trier les produits cosmétiques périmés, mal fermés, cassés, des crèmes solaires de l’été dernier, du maquillage qui ne nous convient plus ou que l’on n’utilisera jamais…
  • Trier les médicaments et déposer ceux dont vous vous séparez dans une pharmacie pour qu’ils puissent être recyclés.
  • Trier les accessoires inutiles (pas besoin de plusieurs peignes ou brosses à cheveux, de gants exfoliants dont on ne se sert pas…).
  • Pour les gels douche et shampooings: terminer les flacons déjà ouverts, un à un, avant d’en racheter d’autres.

* La cuisine

Ne garder que l’essentiel.

  • Trier les denrées périmées, entamées depuis trop longtemps ou que vous ne finirez plus, que ce soit dans les placards ou dans le frigo.
  • Transvaser les vieux paquets déchirés (on pense à la farine, la chapelure…) dans des contenants en verre fermés, pour ne plus rien semer dans le fond de nos armoires.
  • Trier la vaisselle: nous gardons trop souvent des mugs éméchés ou reçus en cadeau, des couverts dépareillés, des Tupperware sans couvercles…

* Le salon et autres pièces à vivre (salle à manger, bureaux, salle de jeux…)

Une place pour chaque chose et chaque chose à sa place.

  • Trier les revues et journaux en se rendant à l’évidence: jamais plus nous ne les lirons…
  • Se défaire des bibelots superflus ou gardés uniquement par obligation émotionnelle.
  • Ranger ses livres et les rassembler tous dans une bibliothèque, et pourquoi pas les trier par genre et par ordre alphabétique?
  • Rassembler les objets par type (une boîte pour les ampoules, une autre pour les piles, pour les modes d’emploi, les câbles et adaptateurs…). Le but est de pouvoir remettre la main dessus en un clin d’oeil.

* La chambre et le dressing

En Feng Shui, la chambre est la pièce la plus importante de la maison car elle nourrit directement notre Chi. N’oublions pas que l’on y passe en moyenne 1/3 de sa vie! L’essentiel, c’est que le lit soit le point focal de la pièce. Exit les bureaux, la télé, les appareils de gymnastique: dans notre chambre, on reste au lit.

  • Veiller à épurer l’espace au maximum et ranger tout ce qui n’y est pas nécessaire dans une autre pièce de la maison.
  • Trier ses vêtements et linge de maison, ce qui n’est pas une mince affaire… d’un côté les vêtements qui nous vont et que l’on porte régulièrement: on les garde sans aucun doute. D’un autre côté:
    • Ceux qui nous plaisent mais que l’on ne porte jamais par fainéantise: on les garde et on se force à les porter de temps à autre. Si c’est trop dur: alors on s’en débarrasse. Ils ne sont pas faits pour nous.
    • Ceux qui nous plaisent mais qui ne nous mettent pas en valeur: on les donne à une amie qui sera ravie de le porter ou on les vend en ligne.
    • Ceux qui ne nous emballent pas plus que ça et qui traînent dans le fond de l’armoire « au cas où »: même destination.
    • Ceux qui sont endommagés ou qui nécessitent un rajustement: on les emmène tous en même temps chez la couturière.
  • Une fois triés, on peut passer les plus malmenés au programme « défroissage » avant de les replier soigneusement. Cela évitera, un matin, de ne pas les porter car on n’a pas le temps de les repasser.
  • Ranger ses vêtements de manière à pouvoir accéder à chacun d’entre eux facilement. Pour cela, la méthode de rangement de Marie Kondo est imparable. Vous pouvez aisément trouver la marche à suivre sur internet.

Un peu de courage, un peu de musique, et relevons nos manches!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s